Les précisions importantes à savoir sur la géothermie horizontale

La géothermie repose sur une technologie dite de chauffage écologique qui utilise la chaleur tirée dans les profondeurs de la Terre, comme source d'énergie. En effet, le sol dispose d'une quantité importante et suffisante de calories présentes en permanence, qu'il fasse chaud ou froid. Cette source d'énergie est principalement extraite de l'énergie solaire accumulée par la terre issue donc de l'étendue et de la chaleur souterraine. C'est une source d'énergie qui est utilisée depuis plusieurs siècles par de nombreuses civilisations (romains, scandinaves, japonais, etc.)

Qu'à cela ne tienne, l'énergie récupérée dans le sol peut s'avérer inépuisable, naturelle, et partiellement gratuite. Pour en faire la récupération, il est nécessaire dans un premier temps de mettre en place un système de captage horizontal et par la suite installer une PAC géothermique (pompe à chaleur) dédiée à rétablir les calories. Il faudra pour finir, placer un système de diffusion qui représentera un plancher chauffant, des convertisseurs à ventilation ou un système de radiateurs. Voici donc ce qu'est précisément la géométrie horizontale.

Géothermie horizontale, géothermie, pompe à chaleur, énergie renouvelabl

Les caractéristiques de la géothermie horizontale

La géothermie horizontale est aujourd'hui le système le plus utilisé quand on parle de géothermie que ce soit en France ou dans le monde. Il s'agit d'un système qui permet de capter de l'énergie tirée du sol grâce à des capteurs déployés horizontalement au niveau du sol entre 60 et 100 cm de profondeur. Ce dispositif nécessite une grande surface dite de captation, celle-ci doit être 2 fois supérieure à la surface nécessaire qui doit être chauffée. Ces capteurs conçus généralement en tubes plastiques sont traversés par un réseau d'eau qui effectuera la capture des calories dans le sol pour les acheminer vers le système d'évaporation de la pompe à chaleur (PAC).

Principe de la géothermie horizontale

Comme déjà énoncé précédemment, la géothermie horizontale repose sur le captage de l'énergie extraite des profondeurs de la Terre, une chaleur fournie par le soleil. Pour être efficace, des tranchées d'à peu près 1,8 m de profondeur sont creusées pour faire traverser un circuit de conduits par lequel passera un liquide dit caloporteur qui réunit de l'eau et de l'antigel. Il s'agit donc d'un fluide qui est connecté à une thermopompe récupérant les calories dans la terre.

Une telle profondeur garantit plus de profit de chaleur fournie par le soleil et notamment de ne pas trop geler durant la période hivernale. Pour une conduite disposant de la même dimension, ce système devient moins performant qu'un système de géothermie verticale par exemple. Les technologies géothermiques tournant sous une température basse, sont mieux adaptables à la diffusion via un plancher chauffant. Il est également possible de l'associer avec le chauffage d'une piscine ou celui de l'eau sanitaire.

Différences entre capteurs horizontaux et capteurs verticaux

Dans le cadre d'une géothermie horizontale, les capteurs se distinguent de ceux d'une géothermie verticale. D'un aspect légal, les capteurs horizontaux sont conditionnés par une demande en mairie de réalisation des travaux ainsi que des arrêtés préfectoraux et municipaux. Quant aux capteurs verticaux, ils constituent des forages destinés à une utilisation domestique. Les procédures sont donc plus complexes.

Les demandes de réalisation des travaux sont pareilles qu'au niveau des capteurs horizontaux, mais ils sont aussi assujettis à la déclaration préalable vis-à-vis de la Direction Régionale de l'Industrie, de la Recherche et de l'Environnement (DRIRE). Techniquement, les capteurs horizontaux nécessitent 0,6 et 1,8 m de profondeur contre 100 mètres maximum pour les capteurs verticaux. Les capteurs horizontaux nécessitent une grande surface en fonction de la puissance souhaitée avec un terrain plat alors que les capteurs verticaux n'ont pas besoin de surface spécifique.

Géothermie horizontale, géothermie, pompe à chaleur, énergie renouvelabl

L'importance de la géothermie horizontale

Les dimensions et autres spécificités des capteurs de la géothermie horizontale évoluent en fonction de la disposition de ceux-ci. La géothermie horizontale regorge donc un nombre important d'avantages notamment avec la pompe à chaleur géothermique. Pour mieux profiter de ces avantages, vous pouvez utiliser un des nombreux simulateurs qui existent sur internet pour savoir si le système géothermie horizontale est bien compatible avec les spécificités de votre habitation, et pourquoi réaliser des économies considérables pour votre chauffage.

Les avantages de la géothermie horizontale

Le premier avantage de la géothermie horizontale est qu'elle permet au consommateur de tirer profit gratuitement d'une source d'énergie géothermique hautement renouvelable. Le système de la géothermie horizontale possède un excellent coefficient de performance (COP) estimé entre 2,5 et 3,5. Ce COP reste constant durant toute l'année. Ce qui permet de diminuer les tarifs annuels relatif au chauffage et ainsi réaliser d'importantes économies. Ce système se différencie de la thermopompe à air, notamment par son efficacité optimale durant les périodes de grand froid, sans oublier qu'il tourne sans beaucoup de bruit. Son fonctionnement est donc simple et offre une grande rapidité de chauffe. L'installation d'un système de géothermie peut vous faire bénéficier d'un crédit d'impôt et permet de réaliser des économies en matière d'énergie pouvant aller jusqu'à 70 %.

Le coût de la géothermie horizontale

Le coût nécessaire pour installer un système de géothermie horizontale dépend de nombreux paramètres importants. Il est défini en fonction de la surface à chauffer dans l'habitation, des aspects du terrain, de la qualité de l'isolation de l'habitat, du prix de terrassement, entre autres. Toutefois selon l'ADEME, pour servir d'indicatif, le tarif appliqué pour la géothermie horizontale pour le mètre carré d'habitation à chauffer avait atteint en 2011 les 135 euro. La réalisation des travaux de géothermie horizontale, même si elle offre une grande économie, demeure complexe. L'expertise et le devis d'un professionnel est nécessaire, ce qui peut expliquer les variations concernant le cout.

Les précautions importantes à prendre

La géothermie horizontale a beau être avantageuse mais elle présente quelques inconvénients importants à savoir. L'inconvénient majeur de ce système est la forte emprise que sa mise en oeuvre aura sur le sol de votre habitation. Ce qui fait qu'il devient impossible de construite ou de faire des plantations sur cette surface. Autre inconvénient, c'est que le système nécessite un investissement important et qu'il faut attendre une longue durée avant le retour sur investissement. En mettant en oeuvre votre système de géothermie horizontale, il faudra prendre des précautions importantes notamment sur le choix du fluide frigorigène, sur les normes et règlements en cours, sur le dimensionnement de vos installations, sur l'homologation de vos installations, entre autres.

Il n'empêche que les perspectives de la géothermie pour appréhender le futur sont nombreuses. Il faudra nécessairement se diriger vers ce type d'énergie renouvelable, au même titre que le solaire, l'éolien ou l'hydraulique afin de remplacer l'utilisation des énergies fossiles polluantes et non renouvelables.

Plus d'informations sur l'installation d'un système de pompe à chaleur géothermique horizontale à travers ce site. Cette vidéo vous présente l'installation d'un système de géothermie horizontale :